Conférences et projections

retrouvez le programme des conférences et projections de l'édition 2020

L’an passé déjà, de nombreux experts sont venus partager leur savoir, leurs connaissances et leurs expériences avec le grand public dans des conférences accessibles à tous. En effet, une des volontés affirmées d’Art Montpellier est de permettre au plus grand nombre d’appréhender à sa manière l’art contemporain. Cette année, plusieurs conférences en lien avec la thématique à l’honneur devraient aborder le sujet de la photo-peinture / peinture-photo. Et nouveauté : les projections « Best Of MIFAC » !

nouveau : les projections "best of mifac"

Venez visionner sur Art Montpellier une sélection de films issus de la programmation du MIFAC, le Marché International du Film sur les Artistes Contemporains (MIFAC). En effet Art Montpellier a initié cette année un partenariat avec ce festival qui met en exergue des films tournés sur des artistes contemporains.

Lors du Marché International du Film sur les Artistes Contemporains (MIFAC), on visionne des films, des tonnes de films, des courts, des moyens ou des longs métrages, tous plus captivants les uns que les autres. Mais pas que. On discute aussi, on refait le monde, on invente un futur à l’Art d’aujourd’hui. On y fait des rencontres, c’est ça au fond la grande raison d’être du MIFAC. Que du beau monde avec lequel on peut échanger, en toute simplicité. On croise également des réalisateurs, et parmi eux des « pointures » du métier et de jeunes talents qui montent. Bref, le MIFAC est un melting pot au creux duquel se mélange la grande famille de l’Art d’aujourd’hui, et à laquelle se mêlent des galeristes, des collectionneurs, des amateurs d’art.

Jeudi 8 octobre 2020

Début des séances : 11h15 (jusque 19h) – Films projetés :

1 – Titos Kontou par Grégory Fornal (Prix spécial du Jury MIFAC 2020) – 6’

2 – Lisa Sartorio par Stanislav Valade (Prix du Court MIFAC 2020) – 5’

3 – Marc Limousin par Marc Limousin – 4’

4 – Perlinpinpin par David Colliau – 12’

5 – Anne Bothuon par L. Duhamel et V. Wiacek – 12’

6 – Marion Tivital par Stéphane Begoin – 13’

7 – Lyzane Potvin par Yves Martel – 26’

8 – Jean Anguera par Christophe Soupirot et Régine de Lapize – 26’

9 – François WEIL par Patric Turner (Grand Prix du MIFAC 2016) – 52’

10 – Dans le murmure des œuvres par Etienne Gary – 41’

11 – Jacques Truphémus par Florence Bonnier – 52’

12 – Marie Morel par Marie Morel – 1h

Vendredi 9 octobre 2020

Début des séances : 11h15 (jusque 19h) – Films projetés :

1 – Fanny Ferré par Vladimir Vatsev (Prix spécial du Jury MIFAC 2017) – 52’

2 – La Fratrie par François Nemeta – 6’

3 – Serge Trocquenet par Valère Trocquenet et Florence Fert – 25’

4 – Fusion par Manon de Soos – 26’

5 – Titos Kontou par Grégory Fornal (Prix spécial du Jury MIFAC 2020) – 6’

6 – Lisa Sartorio par Stanislav Valade (Prix du Court MIFAC 2020) – 5’

7 – Jean Anguera par Christophe Soupirot et Régine de Lapize – 26’

8 – François WEIL par Patric Turner – 52’

9 – Dans le murmure des œuvres par Etienne Gary – 41’

10 – Jacques Truphémus par Florence Bonnier – 52’

11 – Marie Morel par Marie Morel – 1h

12 – Marc Limousin par Marc Limousin – 4’

Samedi 10 octobre 2020

Début des séances : 10h15 (jusque 15h) – Films projetés :

1 – Gilbert Portanier par Christophe Soupirot et Régine de Lapize – 12’

2 – Jacques Truphémus par Florence Bonnier – 52’

3 – Titos Kontou par Grégory Fornal (Prix spécial du Jury MIFAC 2020) – 6’

4 – Lisa Sartorio par Stanislav Valade (Prix du Court MIFAC 2020) – 5’

5 – Jean Anguera par Christophe Soupirot et Régine de Lapize – 26’

6 – Louise Giamari par Vladimir Vatsev (52’)

Dimanche 11 octobre 2020

Début des séances : 15 h 30 – 18 h – Films projetés :

1 – Téo Bétin par Félix Lantieri – 6’

2 – Stéphane Erouane Dumas par Christophe Soupirot et Régine Lapize – 12’

3 – Jacques Truphémus par Florence Bonnier – 52’

4 – Titos Kontou par Grégory Fornal (Prix spécial du Jury MIFAC 2020) – 6’

5 – Lisa Sartorio par Stanislav Valade (Prix du Court MIFAC 2020) – 5’

6 – François WEIL par Patric Turner – 52’

Conférence sur la photographie plasticienne et le mouvement transfiguring

samedi 10 octobre de 15h30 à 16h30

Pour l’édition 2020 d’Art Montpellier et en partenariat avec la galerie Pandem’Art qui les représente, des artistes du mouvement de photographie plasticienne Transfiguring – Georges Dumas, Adrienne Arth et Olivier de Cayron – proposeront une conférence dédiée suivie d’une visite guidée de l’exposition de prestige. Transfiguring souhaite présenter un contenu nouveau aux visiteurs d’Art Montpellier et faire œuvre de pédagogie sur une tendance artistique encore méconnue du grand public.

Conférence sur la création photographique contemporaine

vendredi 9 octobre de 17h à 18h15

Le critique d’art, commissaire d’expositions, et conférencier Christian Noorbergen donne une conférence sur Art Montpellier sur le thème de la création photographique contemporaine en résonnance avec la thématique artistique mise à l’honneur cette année sur l’événement : photo-peinture et peinture-photo.

La création photographique est un art à part entière. On pourrait même s’interroger sur la part grandissante de cet art récent dans la production contemporaine. Les différences, naguère constatées entre peinture et photographie, (cf. le formidable groupe Transfiguring) entre art numérique et photographie, voire entre sculpture et photographie, (Van Lamsweerde) n’existent plus. Du pur maître plasticien (de Michel Kirch à Gregor Podgorski) à la plus belle expressivité expressionniste (tel Alexandre Anosov, qui a exposé à plusieurs reprises en France), du portrait somptueux (Yves Guccia) à la présence énigmatique (Hervé Robillard) le registre plastique ouvert par les créateurs photographes est sans limite. Il apparaît même que la fluidité des procédés mis en œuvre par la photographie, multipliée par l’ère numérique, permette à court terme l’aventure de domaines encore inexplorés. Dans un monde qui va trop vite, la photographie devient mémoire vitale. Et plus que tout autre forme d’art, la création photographique permet le partage… L’ambition du conférencier sera de montrer quelques facettes majeures de la création photographique d’aujourd’hui.

conférence : "une"... histoire de l'art moderne et contemporain - de 1910 à 2020

samedi 10 octobre de 14h à 15h

Raurich vit actuellement dans le Gers : son atelier est à Madiran. Sa production picturale est abondante et continue depuis les années 80 (avec en parallèle une activité de publicitaire et graphiste indépendant). En 1988, il rencontre à Paris le peintre Corneille (CoBra) et le galeriste Didier Vesse à Montpellier. Ces deux rencontres produiront de nombreux fruits. Il exposera son travail régulièrement en France et publiera en 2015 un ouvrage de 400 pages « Imaginaire et invent’R ». Dans les années 2010, il donne une série de conférences sur les thèmes de l’art moderne et contemporain. Il travaille actuellement sur la conception d’un ouvrage ambitieux « Eloge de la ligne et du trait » et dans son atelier de Madiran il réalise « 1-fini » une peinture installation.

Peintre, graphiste and +… Raurich présente un exposé avec projection sur Art Montpellier. Cette conférence est un parcours, survol personnel sur plus d’un siècle de l’histoire de l’art occidental. L’intervenant utilise un outil conceptuel de son cru : « les 3 axes » pour structurer son exposé : axe historique – axe histoire de l’art – axe communication.

CONFérence : Histoires de rencontres extraordinaires

dimanche 11 octobre de 11h à 12h15

Laurent-Adrien ASSELINEAU vient à la rencontre du public d’Art Montpellier pour partager ses « rencontres extraordinaires avec des personnalités hors du commun » qu’il a croisées au cours de sa carrière d’expert en objet d’arts.

« J’ai dialogué maintes fois avec le magicien novateur qu’était l’immense Hans Hartung de 1982 à 1986 dans sa maison-atelier du Cap d’Antibes sise au milieu des oliviers… Quelle joie pour le passionné que je suis de partager ces longs et si précieux moments aujourd’hui… !
Cet incontournable artiste novateur furieusement moderne (comme écrivait Pablo Picasso) autant qu’enseignant disait : « L’abstraction , c’est du figuratif pensé ». Près de sa seconde épouse l’étonnante artiste Anna-Eva Bergman ils ont créé, aimé la vie, en devinant jour après jour le lendemain qu’ils ne manquaient pas, chacun à son tour, de se promettre… »

conférence : les enseignes

vendredi 9 octobre de 15h30 à 16h30

Les enseignes commerciales, omniprésentes dans l’espace urbain, sont des objets peu considérés. Signes d’une société capitaliste, souvent jugées d’un goût douteux, dénoncées pour leur agressivité publicitaire, les enseignes font mauvais genre. Et pourtant, elles sont partie intégrante de l’environnement visuel de générations de passants.

Anne-Sophie AGUILAR propose de retracer l’histoire de l’enseigne à une époque charnière de son histoire, des années 1850 à l’entre-deux-guerres. Ces années voient, en effet, l’enseigne traditionnelle concurrencée par la lettre, le logo, la marque, et invitent à s’interroger sur ce que cet objet indique de l’évolution de notre rapport aux images.

Docteur en histoire de l’art contemporain et spécialiste de la critique d’art et des institutions artistiques, Anne-Sophie Aguilar est maître de conférences au pôle Métiers du livre de Saint-Cloud (université Paris Nanterre) et membre de l’unité de recherches Histoire des arts et des représentations (HAR).

Besoin d'aide ?

Contact

Vous avez des questions ?
Vous pouvez nous contacter via les formulaires de contacts suivants :