Expositions prestige

Une édition 2022 sur la thématique art(s) et nature(s)

Chaque année, une thématique artistique est retenue par le directeur artistique Didier Vesse pour être mise à l’honneur. Cette année, c’est la thématique Art(s) et Nature(s) qui sera mise à l’honneur. Une 6ème édition d’Art Montpellier qui rendra donc hommage au plus infini et indispensable des tableaux, Dame Nature. 

« L’art illustre les forces vives de la nature, forces visibles ou invisibles chargées d’énergie qui vivifient la création, fusionnent, s’accompagnent, n’ont pas de limites » Christian Noorbergen

Du 17 au 20 novembre 2022, c’est 4 expositions prestige qui viendront illustrer cette thématique tout au long de l’événement :

  • Expo n°1 : Paradis Artificiel, Miguel Chevalier – Stand de la Galerie Keza et L’art Vues Magazine
  • Expo n°2 : Plus d’informations à venir..
  • Expo n°3 : Plus d’informations à venir..
  • Expo n°4 : Plus d’informations à venir..

paradis artificiels 2022, miguel chevalier

stand de la galerie keza et l'art vues magazine

Paradis Artificiels de Miguel Chevalier, propose un parcours au coeur d’une nature réinventée.

Paradis Artificiels questionne la nature au temps de l’artificiel. Selon une démarche initiée à la fin des années 90, qui prend appui sur l’observation du règne végétal et sa transposition imaginaire dans l’univers numérique, Miguel Chevalier est le créateur de différents herbiers et jardins virtuels, tels que Fractal Flowers et Extra-Natural.

L’exposition Paradis Artificiels est une ode à la nature. Les différentes créations reflètent notre monde actuel où la nature est de plus en plus maîtrisée et conditionnée, ainsi que la vie artificielle devenue possible. Au-delà de leurs qualités esthétiques, ces œuvres questionnent les enjeux de la manipulation génétique : nul ne peut prédire ce que produiront ces fleurs libres de se croiser et de se reproduire à l’infini…

Elles interpellent sur une biodiversité à préserver au risque d’être réduit à une nature totalement artificielle. Ces « paradis artificiels » cherchent à créer les conditions d’une symbiose entre l’homme et la nature.

miguel chevalier

Depuis 1978, Miguel Chevalier utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Il s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique. 

Son travail, expérimental et pluridisciplinaire, aborde la question de l’immatérialité dans l’art, ainsi que les logiques induites par l’ordinateur, telles que l’hybridation, la générativité, l’interactivité, la mise en réseau. 
Il développe différentes thématiques, telles que la relation entre nature et artifice, l’observation des flux et des réseaux qui organisent nos sociétés contemporaines, l’imaginaire de l’architecture et des villes virtuelles, la transposition de motifs issus de l’art islamique dans le monde numérique. Les images qu’il nous livre interrogent perpétuellement notre relation au monde.

Le travail de Miguel Chevalier poursuit un constant dialogue avec l’histoire de l’art, dans une continuité et une métamorphose de vocabulaire, pour explorer et expérimenter un nouveau langage pictural.  

Un peu de patience.. Les autres expositions prestige seront prochainement dévoilées..

Besoin d'aide ?

Contact

Vous avez des questions ?
Vous pouvez nous contacter via les formulaires de contacts suivants :