Les immanquables

la région occitanie présente le MRAC et le CRAC

CRAC Occitanie/Pyrénées-Méditerranée

Situé au coeur de Sète, au bord du canal royal, le CRAC Occitanie est un ancien bâtiment industriel, initialement centre de congélation du poisson. Devenu centre d’art en 1997, il présente plusieurs expositions temporaires chaque année. Sa mission est de faire découvrir l’art d’aujourd’hui, d’accompagner la création artistique à travers les figures des grands mouvements artistiques ou les nouvelles générations d’artistes.

MRAC Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Situé à Sérignan, à quelques kilomètres de la mer, le Mrac Occitanie présente des expositions temporaires et renouvelle l’accrochage de sa collection tous les ans. L’immersion dans le monde de l’art contemporain se fait dès le parvis avec l’installation magistrale de l’artiste Bruno Peinado sur la façade, l’oeuvre de Daniel Buren sur l’ensemble des parties vitrées et la fresque en céramique de l’artiste islandais Erro.

  • 1/ Io Burgard, Toc Toc, 2018. Encre et gouache sur papier, 100 x 70 cm. Collection Mrac Occitanie, Sérignan. Photo : Aurélien Mole ©droits réservés.
  • 2/ Hervé Di Rosa, Leçon d’anatomie grotesque,1993. Lithographie sur papier Arches 400gr, 170 x 129 cm. Collection Mrac Occitanie, Sérignan. Photo : Jean-Christophe Lett ©Adagp, Paris.
  • 3/ Documentation Céline Duval, L’envol, 2008. Tirage pigmentaire sur papier Hahnemülhe, 80 x 120 cm. Collection Mrac Occitanie, Sérignan. Photo : Visuel fourni par l’artiste ©documentation Céline Duval.

La ville de sète présente le travail de l'artiste ève laroche-joubert

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués Olivier de Serres, Ève Laroche-Joubert travaille dans la tradition de l’artiste-ingénieur à l’intersection de la sculpture, la performance, la danse, l’architecture et le design.

Artiste franco-américaine née à Nancy en 1975, Ève vit et travaille à Sète depuis janvier 2018 après vingt années passées à New York où elle a gardé un atelier et continue de développer ses projets. Une série de sculptures est actuellement en vue au prestigieux Steinway Building – 111 West 57th Street, NY.

À travers ses sculptures biomorphiques blanches aux formes rondes et ses performances sur des structures cinétiques, jouant de poids et contrepoids, l’artiste parle de conscience. Si Ève est une artiste visuelle de facto, elle s’appuie sur les sens de la proprioception (coordination/spatialité) et de l’équilibre pour concevoir et incarner ses œuvres.

Lors de performances vivantes, les structures qu’elle fabrique s’animent et se transforment sous l’action de danseurs professionnels, d’elle-même ou, plus récemment, du public. Ses dessins, sculptures, photographies et vidéos sont exposés et collectionnés à travers le monde, en France, en Suisse, en Belgique, en Allemagne, en Autriche, en Finlande, au Japon, en Russie et très largement aux États-Unis.

Oeuvre : WomanSpace, Marie’s Hip – 2020 – tirage jet d’encre sur papier Hahnemüle coton mat – 50 x 70 cm / édition limitée à 5 exemplaires + 2 épreuves d’artiste.

  • Site web : www.evebailey.net
  • Instagram : @eve.laroche.joubert

Le musée d'arts brut, singulier & autres

Créé il y a plus de 50 ans par Fernand MICHEL (1913-1999), artiste résolument hors normes, à la frontière de l’Art Brut, reconnu pour ses œuvres très originales sur zinc oxydé naturellement, le Musée d’art bruts, singuliers & autres, situé au cœur de Montpellier, expose une importante collection sur plus de 800m². Riche d’un fond de 2000 œuvres environ, elle permet d’avoir un aperçu des différents créateurs bruts, singuliers et autres visionnaires, surréalistes de tous horizons confondus, allant de la période « historique » du début du 20ème siècle jusqu’à l’Art Outsider international d’aujourd’hui.

Grâce à la diversité des œuvres, cette institution fait partie de l’un des plus beaux musées de France dans sa partie Art Brut « visible », et contribue activement à la reconnaissance culturelle et touristique internationale de l’arc Méditerranéen.

La collection permanente met en valeur des créateurs entièrement autodidactes, indemnes de toute culture artistique, vivant pour la plupart dans un environnement clos : centres psychiatriques, carcéraux, ou en marge de la société. Créant des œuvres étranges, spontanées, instinctives, ouvertes sur la vie intérieure, et porteuses, sans le savoir, d’une forme embryonnaire de spiritualité. Fortement inventives, elles sont souvent élaborées avec des moyens de fortune. Très personnelles, étonnantes, émouvantes, elles sont nées dans l’ignorance totale de la culture établie.

Enfin, trois expositions temporaires sont organisées chaque année. Chacune d’entre elles est présentée par un(e) commissaire d’exposition reconnu(e) dans le monde de l’art, et soutenue par un mécène.

Plus d’infos : https://www.musee-artbrut-montpellier.com/

Parcours "coup de coeur" avec les amis du musée fabre

L’association, membre de la Fédération Française des Sociétés d’Amis de Musées, a pour objectifs la connaissance et le rayonnement du Musée Fabre de Montpellier et, plus généralement, la promotion des arts plastiques dans leur diversité.

L’Association proposera sur Art Montpellier 2 sessions de « Parcours Coup de Coeur » pour faire découvrir aux visiteurs qui le souhaitent la sélection et coups de coeur artistiques. 

  • Quand ? Vendredi 9 octobre de 15h à 16h30 – Dimanche 11 octobre de 11h à 12h30.
  • Pas d’inscription au préalable – les groupes ne doivent pas dépasser 15 personnes. Se présenter directement à l’intérieur au niveau du plan géant au sol aux horaires indiquées. 
  • Plus d’infos auprès de Nicole Kerangueven – 06 82 18 06 66.

Besoin d'aide ?

Contact

Vous avez des questions ?
Vous pouvez nous contacter via les formulaires de contacts suivants :